Les Pionnières

Vidéo. Najat Vallaud-Belkacem sa lance dans la chanson pour la cause des migrants

Najat Vallaud-Belkaccem, l’ex ministre franco-marocaine de l’Education dans le gouvernement de François Hollande amorce une nouvelle carrière… dans la chanson.

C’est en hommage à tous ceux qui tentent de fuir, au péril de leur vie, leur pays, que la chanson « Lampedusa », écrite par Najat Vallaud-Belkacem fait aujourd’hui sa sortie.

Dans cette chanson interprétée par Sarah Kaddour, l’ex ministre revient en paroles sur l’épopée de ces réfugiés anonymes qui bravent les flots de la méditerranée.

Le clip, posté sur youtube le 17 mars a dépassé la dizaine de milliers vues.

«La nuit tombe sur la rive/ Les lumières faiblissent déjà / Bateau ivre à la dérive / Gouvernail et rame de bois / Pas grand-chose pour qu’il chavire / Au beau milieu du détroit / Il n’était pas fait pour dix / Ils sont trente entassés là / À rêver…» écrit dans un premier couplet celle qui n’a jamais caché son engagement et qui déclarait dans une entrevue au magazine Gala : «Je suis engagée de bien des manières pour cette cause, notamment au sein d’une fondation. Et j’ai eu le plaisir de croiser la route de deux musiciens engagés eux aussi: Adrien Graf et la chanteuse Sarah Kaddour. On a décidé de dire les choses en musique. C’est modeste, mais ça fait partie des pierres toujours utiles à poser».

Au Parisien, elle confiant par ailleurs, «si j’ai envie de me retirer une obsession de la tête, je me mets devant une feuille de papier et je brode à partir d’un mot, de sa sonorité. Je parle de faits de société, la chanson pour moi permet de dire l’indicible, la douleur. Elle est de salubrité publique.»

 

Une nouvelle carrière se profile-t-elle pour la politicienne ?

 

Partager sur :

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!