En Société

Khadija Ayad Al-Qorti, la Marocaine qui a transformé sa maison en refuge pour les cancéreux

A 72 ans, Khadija Ayad Al-Qorti a décidé de réhabiliter son propre domicile, à Rabat, en foyer d’accueil pour les personnes atteintes du cancer et leurs proches.

Au Maroc, les centres d’oncologie se font rares, et pour se faire soigner, quand on n’habite pas dans la bonne ville, ou la bonne région, il faut parcourir des kilomètres. Une fois arrivé sur site, encore faut-il pouvoir se loger le temps que durera le long (et coûteux) traitement.

Cette femme incroyable à qui le cancer a enlevé son mari a décidé d’aider les malades et leurs proches à sa manière. Pour mener à bien son projet, Khadija Ayad Al-Qorti a fondé en 2009 l’association Jannat, quelques mois après le décès de son époux.

En leur ouvrant ses portes, en les logeant et en les nourrissant, gratuitement, elle leur permet de poursuivre leur traitement et de ne pas se laisser mourir, faute de moyens financiers.

Dernièrement, elle s’occupait de pas moins de 30 femmes, en en logeant 15 chez elles et 15 autres dans un appartement à proximité.

Pour financer son projet, elle utilise la pension de son défunt mari, soit 450 dirhams à peine, et en grande partie les subventions reçues du gouvernement et de donateurs privés.

 

 

Partager sur :

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!