Les Casablancais font leurs adieux à Maries, la dame aux chiens

Maries, alias « la dame aux chiens » était un personnage mystérieux, bien connu des Casablancais, qui s’étaient habitués à la voir déambuler dans les rues de la ville blanche, entourée de sa meute de chiens. Elle s’est éteinte dimanche 10 avril, emportant avec elle les secrets d’une vie passée au service des animaux.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On sait bien peu de choses de Maries Walkenhorst… Dans une interview vidéo qu’elle accordait au site nssnss.ma, elle disait être née en 1946 et vivre au Maroc depuis 30 ans. Un pays où elle a débarqué en vivant d’abord dans une famille et où elle aurait travaillé dans des agences de publicité. Mais depuis de nombreuses années, la vieille dame qu’elle était devenue s’était faite connaître pour le nombre impressionnant d’animaux qu’elle recueillait chez elle. Elle nourrissait ainsi d’après son voisinage près d’une centaine de chiens et de chats chaque jour et en accueillait une vingtaine dans sa modeste demeure rue Mustapha Al Maani, dans le quartier Mers Sultan. A sa mort, une partie des animaux de Maries a été emmenée par la fourrière et à l’heure actuelle, leur sort est encore incertain… Les défenseurs des animaux à Casablanca se mobilisent actuellement sur la toile pour pouvoir les faire échapper à l’euthanasie. A suivre…

Publicités