L’année de tous les possibles

Une nouvelle année qui s’annonce est sans conteste le signe du renouveau et de la remise en question. En quelque sorte, la possibilité de tout reprendre à zéro, de tourner une page, de se dire qu’on se donne une autre chance de faire les choses différemment.

En somme, c’est le moment crucial de faire le bilan. Qu’avons-nous concrétisé les mois précédents ? Qu’est-ce qui nous a rendue véritablement heureuse ? Avons-nous toujours fait les bons choix? Et si c’était à refaire, est-ce qu’on reproduirait les choses de la même manière ? Que de questions qu’on ose ou pas affronter et dont découlent des réponses qui pourraient bien aboutir à de grandes décisions. Reste à saisir cette chance et à oser se confronter à la réalité, à regarder ses vérités en face. Car plus que jamais, nous, les femmes, les Marocaines, sommes actrices de notre destin. Les opportunités nous entourent et nous tendent les bras. Il ne tient qu’à nous d’apprendre à les reconnaître afin de pouvoir mieux les saisir. N’attendons pas qu’on nous donne, et prenons ce qui nous revient de droit ! Mais pour ce faire, encore faut-il que l’on se persuade de notre légitimité à agir de la sorte.

Rien de tel que l’expérience pour prendre confiance en nous-mêmes, car c’est en essayant, en tombant et en se relevant, en goûtant à la victoire, aussi minime soit-elle, que nous parviendrons à nous convaincre nous-mêmes de notre position de force et de la légitimité de nos droits. Nous sommes actrices du monde, de son développement et de son évolution. Ne nous contentons pas d’un simple poste d’observatrice, car la passivité n’est pas une fin en soi. C’est en agissant, en prenant le contrôle de nos vies, en affrontant nos peurs pour mieux les réduire à néant, que nous mettrons toutes les chances de notre côté…

Publicités